Du 26 mai au 3 juillet 2022

au Studio-Théâtre de la Comédie-Française

- production -

Studio-Théâtre de la Comédie-Française

- soutiens -

Avec le mécénat de Sidas - Podiatech

La Comédie-Française remercie M.A.C COSMETICS

et Champagne Barons de Rothschild

Avec
Sylvia Bergé Alcantor et Deuxième bohémienne
Julie Sicard Sganarelle
Christian Hecq Dorimène et Marphurius
Benjamin Lavernhe Pancrace, Lycaste et Troisième bohémienne
Gaël Kamilindi Géronimo, Première bohémienne et Alcidas

Mise en scène Louis Arene
Dramaturgie Laurent Muhleisen
Scénographie Éric Ruf et Louis Arene
Costumes Colombe Lauriot Prévost
Lumières François Menou
Son Jean Thévenin
Masques Louis Arene
Collaboration artistique Lionel Lingelser
Assistanat à la mise en scène Emilie Lacoste de l’académie de la Comédie-Française
Assistanat à la scénographie Auriane Robert de l’académie de la Comédie-Française
Assistanat aux costumes Caroline Trossevin

Spectacle conseillé à partir de 15 ans

« J’aime le jeu, les visites, les assemblées, les cadeaux, et les promenades ; en un mot, toutes les choses de plaisir : et vous devez être ravi d’avoir une femme de mon humeur », déclare Dorimène à l’homme qui a demandé sa main.

Le Mariage forcé inverse les données habituelles d’une société patriarcale en dressant le portrait d’une coquette effrontée, d’une grande modernité : loin de l’innocence d’Agnès dans L’École des femmes, Dorimène envisage son alliance avec Sganarelle comme la promesse d’une vie fortunée menée en toute indépendance, notamment avec le garçon qu’elle aime. La farce porte sur cet homme à l’âge avancé, un bourgeois naïf décontenancé par le discours libertaire de celle qu’il croyait dominer, et qui consulte, à la va-vite et en vain, philosophes, bohémiennes et magiciens pour être rassuré sur ses noces, célébrées le soir-même.

Pensionnaire de la Troupe durant 4 ans, Louis Arene la quitte en 2016 pour se consacrer à sa compagnie le Munstrum Théâtre. Artisan remarqué du jeu masqué, il s’empare d’une farce de Molière au caractère féministe très actuel ; la pièce inverse les données habituelles d’une société patriarcale en dressant le portrait d’une jeune promise prédatrice, bien décidée à en finir avec la domination masculine. Il en fait une expérience où les notions de couple et les rapports amoureux sont cruellement, mais joyeusement malmenés, en lui offrant une dimension onirique et picturale remarquable.

PHOTOS DU SPECTACLE

Spectacle présenté du 26 mai au 3 juillet 2022

au Studio-Théâtre de la Comédie-Française