Olivia

DALRIC

[ comédienne ]

Formée au Studio Théâtre, Olivia interprète très jeune de grands rôles classiques, tel que Miranda dans La Tempête mis en scène par Patrick Pelloquet ou Emilie dans Cinna auprès de Jean-Claude Drouot. 

 

En 2001, elle intègre l’Ecole Jacques Lecoq et développe une approche plus physique de son métier. Elle y rencontre Lionel Gonzalez, Julie Deliquet et bien d’autres avec qui elle travaillera.

 

En même temps, elle joue dans Le Mandat de N. Erdman mis en scène par Stéphane Douret, Le Cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht dirigé par Samuel Gallet et Le Montreur d’Andrée Chédid par Alain Batis.

 

En 2009, elle est retenue pour jouer dans Les Fourberies de Scapin mis en scène par Omar Porras. Une collaboration de 10 ans commence alors au sein du Teatro Malandro ; L’Eveil du Printemps, La Dame de la Mer, La Visite de la vieille Dame.

 

Suite aux rencontres qui en découlent Le Munstrum Théâtre avec Lionel Lingelser et Louis Arène se créé, de L’Ascension de Jipé à 40° sous zéro, c’est le travail de compagnie qui prévaut.

 

En parallèle, elle rencontre Olivier Letellier et Sylvain Levey avec qui elle créé Me Taire et en passant, rejoint Maëlle Poésy et Kévin Keiss sur Ceux qui errent ne se trompent pas.

 

Depuis 2016, elle forme le MAB Collectif afin de prolonger sa propre recherche artistique et créé Cendrillon…avec ma sœur et récemment Comment je suis devenue Olivia de Kévin Keiss mis en scène par Alexandre Etheve.

 

Actuellement, Olivia est en tournée dans une adaptation de Fahrenheit 451 mis en scène par Mathieu Coblentz. 

 

A l’automne 2022, elle reprendra Les Fourberies de Scapin créé il y a 10 ans avec Omar Porras.